Communication Non Violente

Vivre ou survivre

« L’être humain a peur de la vie et il est surtout en quête de la sécurité de l’existence. Il cherche, tout compte fait, davantage à survivre qu’à vivre. Or survivre, c’est exister sans vivre… et c’est déjà mourir.
Le sage regarda ses interlocuteurs avec un grand sourire. Puis il poursuivit:
– Passer de la survie à la vie, c’est une des choses les plus difficiles qui soient! »

Frédéric Lenoir – L’oracle della Luna

Partager

Rapport Inserm sur l’efficacité de l’hypnose

Rapport Inserm Hypnose efficacite« Le rapport de l’INSERM sur l’évaluation de l’efficacité de la pratique de l’hypnose est désormais en ligne. Ce rapport propose un état des lieux des pratiques et de la formation en hypnose puis se penche sur des études cliniques menées à grande échelle. Ces études ont permis de mettre en évidence notamment l’efficacité thérapeutique de l’hypnose en per-opératoire ou dans la prise en charge de la colopathie fonctionnelle mais bien d’autres champs d’application restent à explorer ou à appronfondir. Les auteurs reconnaissent toutefois les limites des standards méthodologiques classiques pour évaluer de telles pratiques pour lesquelles des études qualitatives bien menées sont également nécessaires.
Antoine Bioy, responsable scientifique de l’IFH, a participé à ce rapport sous la forme d’un droit de réponse (p. 209-211) et consacrera également sa prochaine rubrique « actualités de la recherche » à ce sujet. Il insiste particulièrement sur la nécessité pour les études d’évaluer l’hypnose à l’aide d’une approche plus phénoménologique incluant un regard sur l’intersubjectivité mobilisée en hypnose. Il regrette ainsi que le rapport tende à assimiler l’hypnose à une thérapeutique médicamenteuse en oubliant de se tourner vers le large champ de la recherche en sciences humaines »

Tiré du site http://www.hypnose.fr

Cliquer ici : Hypnose_rapport+evaluation+Juin+2015

Partager
on sublime ce que l'on est pas, on sous estime ce que l'on est

Journée autisme : du 13 au 15 mars 2015 – Digne-les-Bains

Du 13 au 15 mars se dérouleront les » Journées Autisme » sur Digne les Bains ( Alpes de Haute Provence).

Lundi 14 mars, y sera présentée la méthode des 3i, au Centre René Char.

Mardi 15 mars, Joseph Schovanec assistera à la projection du film « Dans le cerveau  d’Hugo », suivi d’une rencontre/ dédicace autour de ses ouvrages.

Joseph Schovanec, Digne les Bains AutismeProgramme (cliquer ici)

Partager
Il faut avoir du chaos en soi pour accoucher d'une étoile qui danse Faire un pas, c'est toujours avancer